Mon enfant me dit « non » à chaque fois que je lui propose une activité. Solutions !

untitled-infographic-3Certains enfants refusent catégoriquement de « se plier aux exigences de leurs parents ». Cette confrontation est très difficile pour ces derniers qui ne savent pas, avec toute la bonne volonté du monde, comment intéresser leur enfant aux activités qui lui sont mis à disposition. L’originalité de la méthode Montessori repose sur le fait qu’elle intègre la part de travail et volonté personnels de l’enfant dans son éducation. Il s’agit de l’aider à participer au choix des activités qui l’intéressent.

Faire confiance à l’enfant dans le choix des activités

Si vous proposez à votre enfant une activité et que celui-ci refuse, cherchez à comprendre pourquoi? De quelle manière je lui propose? Une des premières questions à se poser est peut-être : quelle est la part de l’enfant dans le choix des activités ? Vous pourriez être étonné, mais cette question a de l’importance. En effet, Maria Montessori a constaté que les enfants étaient plus réceptifs lorsqu’ils sentaient qu’on leur laissait le choix et non lorsqu’on leur imposait. Comment savoir cela ? Il faut laisser à l’enfant une certaine autonomie, ne pas être un instituteur, mais un éducateur. L’enfant doit pouvoir lui-même choisir, dans son environnement et selon ses aptitudes, les activités par lesquelles il est attiré. Quoi de mieux dans ce cas que de l’accompagner plutôt que d’utiliser la force.

Mettre en place un environnement adapté

Créer le cadre adéquat afin de lui permettre d’accéder aux activités facilement et d’en disposer quand il le désire. Ici, le rôle de l’éducateur est un peu plus important : car construire l’environnement qui permettra à votre enfant de s’épanouir est une chose qui doit être réfléchi en amont. Imaginez que vous mettiez à proximité de lui des jeux inadaptés, envers lesquels il n’a aucune sympathie ou attirance, il est alors normal qu’il rejette toutes vos propositions. Par contre si vous avez tenu compte de son âge, et de ses goûts pour créer un environnement qui les épouse, son élan vers ces activités sera naturel. Pour vous donner des idées, sachez que jusqu’à six ans, les enfants sont sensibles à ce qui les entoure, vous pouvez donc penser à des activités qui aillent dans ce sens. Au-delà de cet âge, les activités peuvent être très diverses. Mais rappelez-vous, chaque enfant est unique… donc observez bien 😉

 

Laissez-le vous imiter

Vous n’êtes pas obligé de choisir pour votre enfant, il est tout à fait en capacité de le faire, d’apprendre seul également qui se fait souvent par un processus d’imitation. Laissez-le vous imiter et évitez de le freiner dans ce sens. En effet, la plupart des activités que vous faites dans votre quotidien peuvent plus ou moins être reproduites par l’enfant et c’est un bon moyen d’apprentissage. Lui donner l’exemple des choses à faire est le meilleur moyen de l’inciter à s’y atteler. De plus, il existe de nombreux matériels issue de la Pédagogie de Maria Montessori dont vous pouvez vous inspirer pour en inventer vous-même afin de lui permettre de faire comme vous. Vous pouvez facilement trouver une mini carafe rempli de lait végétal par exemple afin de lui permettre de servir le petit déjeuner comme vous le faites. Par ailleurs, vous pouvez aussi penser à créer des activités ensemble, c’est encore plus amusant! L’enfant sera plus volontaire s’il vous voit en train de vous adonner à une occupation, il vous suivra dans vos gestes naturellement…

 

Et vous, quelles difficultés rencontrez-vous au quotidien?

Des astuces à partager pour intéresser ou impliquer vos enfants?

Articles récents

Laisser un commentaire

GRIBOUILLE TA RECHERCHE

X